Lou Salomé

Artiste plasticienne

Bonjour à tous,

je suis heureuse de vous inviter à l’exposition Trajectory VI qui aura lieu au Golf de Preisch du 31 mai au 3 juin 2018. Je présenterai des oeuvres illustrant l’influence du rythme sur l’art pictural.

Peinture, scuplture, installations, performances, musique et théâtre sont au programme dont voici un extrait :

  • Vernissage 31 mai vers 19h avec concert d’Encelade http://encelade.info/
  • Vendredi 1 juin, concert de PARIS-BERLIN
  • Samedi rencontre d’artistes
  • Dimanche 3 juin Théâtre à Dire

Plus d’informations sur https://www.zone45.eu/#SALON_TRAJECTORY_VI.F

A bientôt 🙂

Lors de l’exposition Trajectory V j’ai présenté plusieurs installations, notamment les Vi[arbr]ations. Il s’agit d’instruments de musique créés à partir d’éléments détournés, ici des branches d’arbre, selon le principe de lutherie sauvage auquel m’a initié Stéphane Kozik. Ce fut également l’occasion d’une belle rencontre entre électro techno-humanisme avec Encelade et les Vi[arbr]ations.

 

Création de décors de théâtre

L’association DJELEA crée souvent des spectacles de théâtres africain avec des enfants. Le temps ne permet pas toujours de préparer la pièce, les morceaux de musique, les costumes et les décors avec les enfants. Il est donc nécessaire d’avoir des décors génériques, faciles à installer et transporter, qui peuvent s’adapter à différentes taille de scène.

Les contes mis en scènes nécessite souvent la présence d’un arbre, autour duquel le village se regroupe, qui représente la nature et la sagesse. Pour cet arbre particulier et des fois magique, je me suis inspirée de l’allée des baobabs de Madagascar.

Par Pat Hooper from Chicago, IL, USA — cropped version of pat1_14_11a-lg, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4522320

Par Pat Hooper from Chicago, IL, USA — cropped version of pat1_14_11a-lg, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4522320

Baobab

Une partie de l’action se passe en général dans un village. Pour celui-ci, je me suis inspirée du village de Tiébélé au Burkina Faso. Chaque maison a une forme unique et est décorée de symboles très graphiques. Le village est représenté sur 3 pans, mais un seul peut être affiché si la scène est trop petite.

village africain

Les décors ont été peints sur de l’intissé, ainsi ils peuvent être roulés pour le transports et accrochés de différentes manières en fonction des installations disponibles.

Lutherie sauvage

Ce week-end j’ai eu le plaisir de suivre un stage de lutherie sauvage avec Stéphane Kozik au CACLB.

Qu’est-ce que c’est ? Tout simplement c’est fabriquer des instruments de musique avec des éléments naturels (des arbres, des plantes, des légumes, des animaux, etc.) ou de récupération (bassine pour la contre-bassine, bidons, etc.). Voici un exemple Livescape avec des éléments naturels.

J’ai pu fabriquer mon propre instrument, cf. vidéo ci-dessous. Mais également participer à la création collective d’une installation en milieu extérieur présentée lors de l’inauguration de la saison par le CACLB le samedi 22 avril à 16h. A bientôt, au vernissage  !

Cela vient parfaitement compléter mes recherches actuelles autour du matériau bois. Et je pense l’intégrer en partie à la prochaine installation en cours de création…